Bouteilles de cognac

Le cognac

Le cognac est une eau-de vie mondialement connue, l’une des plus renommées, et le représentant d’une tradition et savoir-faire français.
Que vous veniez à Jonzac pour une cure thermale, vos vacances ou pour un voyage d’affaires, vous aurez l’occasion d’en apprendre davantage sur cet emblème de la région.
En attendant votre venue, lisez ce qui suit pour prendre un peu d’avance et briller lors de votre prochaine dégustation !

Comment est né le cognac ?

La viticulture existait déjà au Moyen Age et auparavant, sur le bord de l’Atlantique et le long de la Charente. Tout comme le vignoble Bordelais, le vin des Charentes s’exportait vers l’Europe du Nord.
Les hollandais, notamment, qui commerçaient avec les sauniers de la région, ramenaient aussi cet excellent vin blanc. D’ailleurs, ce commerce fut très affecté par la Guerre de Cent Ans, tout comme l’histoire de Jonzac.

En parallèle, la distillation se répandait doucement sur la région, sous l’influence des alchimistes et apothicaires. Ils utilisaient ce procédé pour extraire l’esprit des plantes, pour l’utiliser comme parfum ou remède. Un fruit se prêtait bien à la distillation, car son jus sortait de l’alambic sous forme d’un “remède universel” qui pourrait prolonger la vie : le raisin. Ainsi cet alcool, comme de nombreux autres élixirs de jouvence, fut baptisé aqua vitae, eau-de-vie.

Cependant, l’art de la distillation ne se transmettait pas à qui voulait, et les apothicaires gardaient jalousement leur savoir.
C’est sous l’impulsion des hollandais qu’il fut vraiment utilisé par les producteurs de vin de la région. En effet, lorsque ceux-ci débarquaient leur marchandise après leur longue navigation, il arrivait que le vin ait tourné. Ils les transformaient donc souvent en eau-de-vie ou brandewijn pour “vin brulé”, qu’ils buvaient allongé d’eau. D’où le mot brandy qui désigne aujourd’hui un cognac dans le monde anglophone, mais également toute eau-de-vie de vin.
Sachant que ce brandy était apprécié, les producteurs de vin du pays charentais eurent donc la bonne idée de développer leurs connaissances en distillation, et de proposer, non seulement leur vin, mais aussi leur propre eau-de-vie des Charentes.
Ainsi naissait le cognac dès la fin du XVIème siècle.

Les étapes de fabrication du cognac

Vendanges et fermentation

Les vendanges se déroulent généralement sur la période de septembre et octobre. Le pressurage s’effectue immédiatement après la récolte du raisin, puis il fermentera quelques semaines. Le vin obtenu est acide et en teneur faible en alcool, autour de 9°.

Distillation

La distillation du vin est particulière car elle doit respecter plusieurs règles pour obtenir l’appellation Cognac :

  • Elle s’effectue dans un alambic en cuivre dit “Alambic Charentais”, dont la contenance est réglementée ;
  • Une première chauffe a lieu, au cours de laquelle on obtient le “brouillis”, titrant autour de 30% d’alcool ;
  • La deuxième chauffe ou “repasse” permet d’obtenir l’eau-de vie qui ne doit pas dépasser 72,4% à 20°C. C’est notamment pendant la repasse que l’expérience du distillateur est importante, car il écarte les “têtes” et les “queues”, et conserve le “cœur” du distillat.

La distillation doit obligatoirement être terminée le 31 mars de l’année suivant les vendanges.

Le cognac, distillation charentaise
La distillation charentaise © BNIC

Vieillissement

Le vieillissement de l’eau-de-vie doit se faire en fût de chêne français uniquement, et pour un minimum de 2 ans. Mais il peut durer bien plus longtemps, et il déterminera les arômes et la couleur de cette eau-de-vie.

Assemblage

L’étape de l’assemblage est l’art du maître de chai, qui décide quelles eaux-de-vie mélanger pour obtenir une saveur particulière.
C’est un personnage clé car c’est aussi lui qui va déterminer la signature gustative d’une marque de cognac.
Un cognac peut être un assemblage d’eaux-de-vie de différents âges, et elles peuvent provenir de différents crus.

L’AOC et les différents crus du cognac

Le cognac est une appellation d’origine contrôlée (AOC Cognac). Cet AOC obéit à un cahier des charges, par exemple sur les étapes de fabrication listées auparavant, sur les cépages autorisés ou sur la zone géographique de production des vignes.
La zone géographique reste délimitée par la Charente-Maritime, une partie de la Charente, de la Dordogne et des Deux-Sèvres.
Elle contient 6 crus, dont la différence provient essentiellement de la constitution du sol et du climat ou influence océanique :

  • Grande Champagne, le cru le plus réputé, autour de la ville de Segonzac ;
  • Petite Champagne, où se trouve la ville de Jonzac ;
  • Borderies, le plus petit des six crus ;
  • Fins Bois, le plus grand cru ;
  • Bons Bois, avec des sols plus sableux ;
  • Bois Ordinaires ou Bois à terroir, le long de l’Océan et sur les îles de Ré et d’Oléron.
Carte des six crus du cognac
Carte des six crus du cognac © BNIC / Studio BE-POLES

Les différents cépages

Le cognac s’obtient à partir de cépages blancs autorisés par l’AOP Cognac :

  • Ugni blanc, qui recouvre environ 98% des vignobles de la zone, depuis la crise du phylloxéra du XIXème siècle. Il est plus résistant que les cépages traditionnels ;
  • Colombard
  • Folle Blanche
  • Sémillon
  • Montils
  • Folignan

S’y retrouver dans les désignations du cognac

Parmi le mélange effectué lors de l’assemblage, c’est l’eau-de-vie la plus jeune qui détermine l’âge du cognac. Le compte se fait à partir du 1er avril de l’année suivant la récolte. Plusieurs mentions existent sur la bouteille pour indiquer cet âge :

  • VS (Very Special) ou 3 Etoiles : minimum de 2 ans de vieillissement ;
  • VSOP (Very Superior Old Pale) ou Réserve : minimum de 4 ans de vieillissement ;
  • Vieille Réserve : minimum de 5 ans de vieillissement ;
  • Napoléon ou Très Vieille Réserve : minimum de 6 ans de vieillissement ;
  • XO (Extra Old), Extra, Hors d’âge : minimum de 10 ans de vieillissement.
Exemple de compte de vieillissement du cognac
Exemple de compte de vieillissement du cognac © BNIC

Cependant, de nombreux producteurs proposent des cognacs bien plus âgés avec ces mentions, car le vieillissement indiqué ne correspond qu’au minimum requis.
En plus de ces mentions, l’étiquette aura aussi l’AOP Cognac, et éventuellement le nom du cru si les eaux-de-vie mélangées proviennent toutes du même cru.

Découvrir le cognac pendant votre séjour à Jonzac

En venant à Jonzac, vous vous trouverez dans le territoire de la “Petite Champagne”, l’un des plus réputés. Et à seulement 35 minutes en voiture de Cognac, vous aurez le loisir de découvrir ce patrimoine et son histoire.
N’hésitez pas à consulter le site web du BNIC qui fournit beaucoup d’informations et de liens complémentaires, par exemple sur les tours organisés, les festivals et manifestations autour du cognac, et même sur les cocktails à base de cognac !

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE
CONSOMMER AVEC MODÉRATION

HESTIA LOCATHERMES | Location Thermale Touristique

Informations Coronavirus Covid-19

 

Réouverture de notre résidence depuis le 2 juin

La résidence Hestia Locathermes est de nouveau ouverte à tous les touristes depuis le 2 juin 2020, date de fin du confinement national, et sans restrictions de distance géographique.
Pour les curistes en soins aux thermes de Jonzac, la réouverture des thermes est prévue pour le 13 juillet au plus tard. Il est probable qu'elle soit effective dès la fin juin, nous suggérons de vérifier régulièrement dans les prochains jours la mise à jour du calendrier de réouverture de la Chaîne Thermale du Soleil.

En attendant, toutes les autres activités de Jonzac rouvrent dès le 2 juin : Antilles de Jonzac, Casino, restaurants... comme l'annonce l'Office du Tourisme.

 

Bon de remboursement de 100 €

Les départements de Charente-Maritime et de Charente vous offrent un bon vacances de 100 € pour tout séjour de 2 nuits minimum, combiné à d'autres conditions.
Votre séjour dans l'un de nos appartements meublés est éligible à cette offre, alors profitez-en !
Plus d'informations sur le site Infiniment Charentes.

 

Hygiène et précautions mises en place par Hestia Locathermes

Nous rappelons à nos locataires que tous nos séjours, courts ou longs, incluent le ménage de fin de séjour et que le linge est fourni. Nos équipes utilisent des produits de nettoyage et de désinfection (virucide) les plus respectueux possible de l'environnement, sur toutes les surfaces de contact (sols, sanitaires et vasques, poignées, interrupteurs, etc.).
Outre le nettoyage de toutes les pièces de l'appartement, le linge de lit et de bain fourni à chaque nouvelle arrivée est aussi lavé à haute température et repassé.

Nous mettons aussi à disposition de nos locataires un masque jetable et un flacon de gel hydroalcoolique à leur arrivée. Les états des lieux d'entrée et sortie se feront avec un masque et en respectant les gestes barrières. Enfin, nous demanderons à tous nos locataires, dans les semaines et mois à venir, une attestation sur l'honneur qu'ils ne présentent pas de symptômes Covid-19 à leur arrivée.

 

Politique d'annulation et de report spécial Covid-19

Dans le cadre de l'Ordonnance 2020-315 édictée le 25 mars 2020 par le Gouvernement, si vous faites une demande d'annulation pour une réservation effectuée avant le 1er mars 2020, les arrhes et les sommes versées pour les séjours ayant lieu jusqu'au 15 septembre 2020 seront conservées par Hestia Locathermes et seront converties en bon d'avoir d'un montant équivalent valable 18 mois, pour une prestation équivalente. Si vous ne pouvez pas réaliser un nouveau séjour dans cette période de 18 mois, cet avoir vous sera remboursé, à l’issue des 18 mois.

Si vous effectuez une réservation entre le 2 et le 22 juin, pour une date d'arrivée entre le 2 juin et le 15 septembre 2020, nous nous engageons de rembourser les sommes déjà versées en cas d'annulation due à un nouveau confinement qui serait mis en place, ou si vous êtes placé en quarantaine chez vous pour cause de test positif au Covid-19 avant votre arrivée (sur justificatif médical).

Pour toute autre demande d'annulation de réservation, non-liée à la crise sanitaire du Covid-19, ou pour un séjour au-delà du 15 septembre 2020, nos conditions d'annulation indiquées dans nos conditions générales de location prévaudront.

Exemple 1 : si vous réservez le 4 juin un séjour dans l'un de nos appartements du 11 au 18 juillet 2020, mais que celui-ci est finalement empêché pour cause de nouveau confinement, alors les montants versés au titre de ce séjour pourront être remboursés.

Exemple 2 : si vous aviez réservé, avant le 1er mars 2020, un séjour dans l'un de nos appartements du 11 au 18 juillet 2020, mais que celui-ci est finalement empêché pour cause de nouveau confinement, alors les montants versés au titre de ce séjour pourront être conservés et nous vous proposerons un avoir et un report, sans frais et pour une location équivalente, jusqu'au 11 janvier 2022, en fonction de nos disponibilités. Si vous n'avez pas pu venir avant cette date, alors un remboursement total pourra être fait. 

 

Pourquoi attendre 18 mois pour un remboursement ?

Le gouvernement a mis en place cette ordonnance pour éviter aux professionnels du tourisme une défaillance due à un trop grand nombre de remboursement à effectuer pendant la crise sanitaire, afin que ceux-ci puissent conserver leur fonds de roulement nécessaire au paiement des charges fixes et fournisseurs qui sont aussi impactés par cette crise, et s'organiser pour la reprise de l'activité touristique, dans les meilleures conditions, lorsque celle-ci sera possible.

  

Moteur de réservation et actualités

Pour réserver l'un de nos appartements, il suffit d'utiliser notre page de réservation et d'entrer vos dates d'arrivée et départ souhaitées pour connaitre nos disponibilités et faire votre réservation en ligne. Le paiement et la signature du contrat de location se font aussi en ligne de manière sécurisée, ce qui évite la manipulation de chèques, courriers, espèces lors de votre arrivée et auparavant.

Nous continuons aussi à vous renseigner par téléphone, et au travers de nos différents articles sur la région de Jonzac ou en lien avec l'organisation de votre séjour. N'hésitez pas aussi à nous suivre sur les différents réseaux sociaux ou vous inscrire à notre Newsletter en bas de page pour connaître nos dernières nouvelles et les mises à jour de nos procédures en lien avec la crise sanitaire.

 

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This