L’estuaire de la Gironde

L’estuaire de la Gironde est le plus vaste estuaire d’Europe. Qu’on le parcoure à pied, à vélo ou en voiture, sur la rive gauche ou la rive droite, c’est un espace riche en paysages variés et à la biodiversité importante.
Très agréable à visiter en toute saison, votre séjour à Jonzac vous permettra d’y prévoir une escapade d’une journée. Voire plusieurs journées, et pourquoi pas d’y revenir pour y rester plus longtemps.
Nous vous indiquons dans cet article quelques étapes de l’estuaire qui pourraient vous intéresser.

La rive gauche de l’estuaire, département de la Gironde

La côte médocaine

La rive gauche de l’estuaire abrite certains des domaines viticoles les plus connus du Bordelais, dans l’appellation Médoc. Et de très grands noms comme Saint-Estèphe, Pauillac, Saint-Julien, Listrac, Moulis et Margaux.
Paysage de vignes, de marais et de dunes, plusieurs circuits existent à la découverte de ce patrimoine mondialement connu, dont la “route des châteaux”.
Pour en savoir plus sur cette zone de l’estuaire, la plus éloignée de Jonzac, visitez le site de Gironde Tourisme.

Vers la pointe de Grave et le phare de Cordouan

En remontant la rive gauche, on approche de l’Océan et les paysages de dunes et grandes forêts de pins sont de plus en plus présents.
Mais de Saint-Estèphe à la Pointe de Grave, on trouve aussi de petits ports atypiques, comme le Port de la Maréchale, celui de Saint-Christoly-Médoc ou le port de Goulée.
Enfin, en arrivant vers la pointe de Grave, on pourra aussi s’arrêter visiter le Phare de Richard, sur la commune de Jau-Dignac-Loirac. Avec une superbe vue sur l’estuaire, et une histoire surprenante sur la construction de ce phare qui marque l’entrée de l’estuaire.
A ne pas confondre avec le célèbre phare de Cordouan, sur son propre ilôt. Il indique aussi l’entrée de l’estuaire et se visite au départ de Royan, ou de la pointe de Grave.

Traverser l’estuaire de la Gironde depuis Jonzac

Pour accéder à la rive gauche de l’estuaire depuis Jonzac, vous devrez emprunter l’un des deux bacs assurant sa traversée. A moins de redescendre sur la métropole bordelaise et de la contourner par sa rocade au Nord, puis de remonter l’estuaire. Mais cette option de trajet peut être assez longue en fonction du trafic autour de Bordeaux.
Le bac est aussi un choix bien plus agréable pour apprécier l’estuaire en le traversant :

La rive droite de l’estuaire, Gironde et Charente-Maritime

Du bec d’Ambès à la citadelle de Blaye

L’estuaire se forme au niveau d’Ambès, à la confluence de la Garonne et de la Dordogne.
En remontant sur sa rive droite, on arrive à la citadelle de Blaye qui fut construite par le célèbre architecte Vauban, à l’origine de nombreuses fortifications dans tout le pays et qui prit part également à l’édification du plus connu des forts et emblème de Charente-Maritime.
Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, tout comme le fort Pâté et le fort Médoc, la citadelle avait pour objectif de protéger Bordeaux des invasions maritimes.
Vous pourrez vous rendre sur Blaye en 45 minutes depuis Jonzac, afin de visiter ce “verrou de l’estuaire”. De là, vous pourrez traverser pour vous retrouver sur la rive gauche et voir le pays du Médoc. Ou bien, restez sur la rive droite et appréciez les différents villages de la Haute Saintonge.

De la Haute Saintonge au Pays Royannais

Pôle nature de Vitrezay

Rendez-vous à Vitrezay pour découvrir la vie de l’estuaire et son côté sauvage. Plusieurs activités sont proposées, comme des visites guidées dans les marais, des initiations à la pêche ou des sorties ornithologiques.
La pêche au carrelet est l’une des activités les plus typiques de l’estuaire. Pourquoi ne pas l’essayer pendant votre séjour ?
Port-Vitrezay est accessible en environ 30 minutes depuis Jonzac.

Talmont-sur-Gironde et Meschers-sur-Gironde

Conches entre les falaises à Meschers-sur-Gironde dans l'estuaire de la Gironde
Conches et carrelets entre les falaises à Meschers-sur-Gironde sur la rive droite de l’estuaire

Toujours en allant vers le Nord de l’estuaire de la Gironde, sur sa rive droite, on tombe sur l’un des points de vue les plus connus de la Haute-Saintonge. Avec son église Sainte-Radegonde de style roman, sur sa falaise surplombant l’estuaire, et ses rues colorées par les roses trémières, Talmont vous séduira pour une belle promenade à pied.
Voyez-en un petit aperçu en photo sur ce site.
Plus au nord encore, Meschers est un concentré de ce qui fait l’estuaire sur sa rive droite. Petit port de plaisance, falaises, plages de sable blanc… et aussi un site troglodytique. En toute saison, n’hésitez pas à vous rendre dans ce charmant village et poussez la visite vers les grottes de Régulus et de Matata.

Le Parc de l’Estuaire et Saint-Georges-de-Didonne

Le parc de l’Estuaire est un poumon vert situé entre Meschers-sur-Gironde et Saint-Georges-de-Didonne. On y accède à pied ou en voiture, mais une fois sur place c’est un espace réservé aux piétons. Au milieu d’une végétation luxuriante typée méditerranéenne avec de grands pins, le paysage se compose de falaises calcaires et de conches (plages).
N’hésitez pas à arpenter le Sentier de Découverte qui part de la Villa de l’Estuaire (point d’accueil du parc), et qui vous informera sur la faune et la flore locales. Ce chemin est accessible gratuitement.
La Tour de Guet du parc, conçue pour ressembler à un phare, vous permettra de prendre de la hauteur. Observez le superbe panorama sur la grande plage de Saint-Georges-de-Didonne, le Médoc sur la rive gauche, l’Océan et au loin vers la Palmyre.
Sinon, vous aurez déjà un petit aperçu de ce paysage depuis la terrasse de la Villa de l’Estuaire.

Grande plage de Saint-Georges-de-Didonne à la sortie de l'estuaire de la Gironde
Grande plage de Saint-Georges-de-Didonne vue depuis le Parc de l’Estuaire

L’estuaire à pied, en vélo ou en voiture

Pour vous qui séjournez dans notre résidence de logements meublés à Jonzac, vous pourrez donc choisir l’estuaire qui vous correspond.
N’hésitez pas à consulter les quelques circuits suggérés par le syndicat mixte pour le développement durable de l’estuaire. A pied, à vélo ou en voiture, il y en a pour tous les goûts !
Et si vous avez la chance de tomber sur une période de grande marée, vous pourrez même assister au mascaret : une vague déferlante qui remonte l’estuaire lors des grandes marées, habituellement aux équinoxes.

Pin It on Pinterest

Share This