La vigie du Fort Boyard

Fort Boyard

Ce fort légendaire est l’attraction phare des Charentes. Mondialement connu depuis que le jeu télévisé du même nom s’y est installé, il se situe entre Oléron et Rochefort.
Jonzac n’est qu’à une heure environ de Rochefort, profitez-en pour découvrir Fort Boyard pendant votre séjour !

La situation géographique de Fort Boyard

Dès le milieu du XVIIème siècle et l’installation d’un port de guerre à Rochefort, l’idée d’un fort s’impose. Situé sur les rives de la Charente, ce port est naturellement protégé par une rade délimitée par les îles d’Oléron, d’Aix et la presqu’île de Fouras.
Mais l’éloignement de ces îles laisse une zone faible au milieu de la rade, malgré la fortification de leurs rives. En effet, la portée des canons de l’époque n’est pas assez grande pour protéger cette zone depuis ces rives. C’est notamment le cas en Oléron et Aix, mais aussi entre Aix et Fouras.

Les premières idées de fort

L’architecte militaire Vauban fut l’un des premiers à étudier le projet d’un fort sur la passe entre Oléron et Aix. Mais il anticipa un coût élevé et préféra comparer cette entreprise à une épopée spatiale auprès du Roi !

Il faudra attendre une attaque des Anglais sur l’Île d’Aix en 1757 pour que l’idée d’un fort resurgisse. L’ingénieur militaire Filley propose un fort rectangulaire avec un étage et un petit port. Malheureusement, l’aspect financier demeurait toujours le principal frein à sa construction, et ce projet abandonné. La rade de Rochefort allait encore rester sans défense sur cette zone pendant des dizaines d’années.

L’impulsion de Napoléon Bonaparte

Une nouvelle idée de fort à deux niveaux, en forme d’ellipse, revient à partir de 1801, et Bonaparte entend mettre les moyens pour réaliser ce rempart. Le projet définitif fut accepté en 1803, pour un budget de moins d’1 million de Francs. Les décisionnaires de l’époque ne s’attendaient alors pas à ce que ce chantier dure plus de soixante ans, pour un coût près de 10 fois le budget initial !

L’utilisation de Fort Boyard

Après avoir englouti des milliers de mètres cubes de pierres, notamment pour son assise sur le haut-fond ; assisté à de nouvelles batailles avec les Anglais, comme en 1809 avec les brûlots de l’île d’Aix ; épuisé de nombreux ouvriers qui devaient répéter leurs efforts car l’hiver détruisait ou endommageait l’enrochement artificiel créé ; et après avoir vu défiler de nouvelles techniques de construction de plus en plus efficaces au fil des ans, le Fort Boyard est achevé en 1866.

Cependant, les autorités doivent se rendre à l’évidence : avec le progrès de la métallurgie et l’évolution des armes depuis toutes ces années, les canons érigés sur les rives de la rade sont maintenant largement capables d’atteindre et protéger toute l’étendue de ce passage qui était resté longtemps sans défense. Ce fort devient donc inutile !
Il fallait donc trouver une nouvelle fonction à cet édifice majestueux : prison pendant quelques années, marégraphe, phare… On reste tout de même bien loin de l’ambition initiale de ce gigantesque bâtiment.

La reconversion de Fort Boyard

Finalement, le fort est resté dans l’anonymat pendant de longues années, même pendant les deux guerres mondiales du XXème siècle.
Sa carrière décollera enfin à partir des années 1980, alors qu’il n’appartenait déjà plus à l’Etat mais à un particulier.
C’est d’abord en 1981 qu’il fut le théâtre d’une émission télévisée, La chasse au trésor, pour laquelle son animateur accostera le fort depuis un hélicoptère et à la nage…
Ainsi naquit le concept du futur jeu télévisé éponyme, l’un des plus connus et des plus appréciés par les jeunes générations. Fort Boyard.

Le saviez-vous ?

L’origine du nom Boyard

La longe de Boyard est un haut-fond, situé entre les îles d’Aix et d’Oléron. Surnommée “ban iaert” (le banc) lorsqu’elle apparut pour la première fois dans un manuel de navigation en 1585, elle deviendra “la longe de boyard” au fil du temps et de la déformation des cartes françaises.

Le Fort Enet

Alors que la rade de Rochefort était encore vulnérable, un deuxième fort se construisit en 1810 sur la deuxième passe de la rade que les canons ne pouvaient pas atteindre, entre Fouras et l’île d’Aix. Il s’agit du Fort Enet, construit en 2 ans seulement car plus petit et surtout plus accessible par le continent.
Visites guidées organisées de février à octobre.

Le Père Fouras

Il serait né en 1815 sur l’île d’Aix. Après voir fait fortune en dirigeant un parc d’attractions, Boyard Land, il aurait débarqué sur le Fort un soir d’orage avec des milliers de pièces d’or.
Il conçut alors un nouveau jeu, où les visiteurs doivent trouver des clés cachées dans les cellules du fort afin d’accéder à la salle de son trésor, et de gagner quelques pièces d’or, les boyards.

Une renommée internationale

Montrez une photo de Fort Boyard en voyageant le monde, et vous avez des chances que celui-ci soit reconnu ! En effet, de nombreux pays diffusent le jeu télévisé, soit en version originale, soit avec leurs propres personnages. Fort Boyard, star de la Charente Maritime !

Visite de Fort Boyard

L’accès dans le fort reste interdit au public. Des jeux concours sont parfois organisés pour le visiter, comme lors des journées du patrimoine ou à l’occasion d’un événement spécial.

Cependant, vous pouvez tout de même organiser un tour en bateau autour du Fort, pour vous approcher de sa légende.
Plusieurs points de départ existent, par exemple de Rochefort, Fouras-les-Bains, ou même depuis la Rochelle.
Pour petits et grands !

Pin It on Pinterest

Share This