Vue sur Saintes et la cathédrale Saint-Pierre

Saintes

Saintes est une sous-préfecture de la Charente-Maritime, qui regroupe aujourd’hui les instances judiciaires du département. Mais surtout, Saintes a hérité d’un patrimoine très riche qui en fait une étape incontournable de vos vacances en Saintonge. Elle a d’ailleurs obtenu le label Ville d’Art et d’Histoire depuis 1989.
A seulement 40 minutes en voiture de Jonzac (1 heure en train), vous y remonterez le temps sur une journée de visites.

Que visiter à Saintes sur une journée ?

L’histoire gallo-romaine de Saintes

Le nom de Saintes remonte à l’époque des Gaulois. Le peuple des Santones occupait le territoire entre les estuaires de la Gironde et de la Charente, l’actuelle Saintonge. Santones se traduirait par “ceux qui cheminent” ou “migrant”, et ces voyageurs avaient fait de Saintes leur ville la plus importante, avec Pons.
Ainsi, lors de la conquête romaine, ceux-ci développèrent la cité de Saintes, Mediolanum Santonum, dès le Ier siècle. Ils en firent la capitale de la Gaule Aquitaine, et y construisirent de nombreuses infrastructures. C’est pourquoi il existe aujourd’hui plusieurs vestiges encore visibles de cette période, qui font la renommée touristique de Saintes. Saintes reste aussi l’arrivée à l’Ouest de la via Agrippa qui la relie à la capitale des Gaules, Lugdunum (Lyon).

L’arc de Germanicus

Il constituait la porte d’entrée principale de la cité, en arrivant de Lugdunum, avec le pont qui enjambait la Charente. Deux arches pour deux sens de circulation, ce monument dédié au général du même nom a failli ne plus exister. En effet, il a été démonté en 1843 puis rebâti sur la rive droite, tandis que le pont fut démoli. Il est aujourd’hui visible sur la Place Bassompierre, où se trouve aussi l’Office du Tourisme.

L’amphithéâtre de Saintes

Situé en périphérie de la ville antique, ses bâtisseurs ont pris avantage du vallonnement naturel du lieu pour construire cet immense amphithéâtre, qui pouvait probablement accueillir une foule de 15 000 personnes. Cette arène reste l’une des plus imposantes de cette époque gallo-romaine, et surtout l’une des mieux conservées en France. Pourtant, elle fut abandonnée pendant plusieurs siècles car la ville déclina, puis utilisée comme carrière de pierres au Moyen-Âge. Finalement, elle fut classée Monument Historique en 1840, et continuellement préservée jusqu’à maintenant.
Quelques infos sur les tarifs et horaires de visite de l’amphithéâtre de Saintes.

Le musée archéologique de Saintes

D’autres traces de l’époque gallo-romaine existent dans la ville, comme les anciens remparts ou les thermes.
L’ancien musée lapidaire étant fermé temporairement, vous pouvez aussi voir des objets du quotidien excavés des fouilles archéologiques de la région Saintonge au musée archéologique sur l’Esplanade André Malraux.

L’Abbaye-aux-Dames

Edifiée en 1047, cette ancienne abbaye bénédictine a été la première à abriter des femmes en Saintonge. Son influence fut très importante sur la ville sur plusieurs aspects : commerce, étude et bien sûr la foi.
Venez admirer sa façade avec ses chapiteaux sculptés, et son clocher à base carrée surmontée d’une rotonde et flèche conique.
De nos jours, elle demeure un lieu de rencontre artistique et musical. N’hésitez pas à vous y rendre pour vivre l’expérience Musicaventure, ou participer au Festival de Saintes.

La Basilique Saint-Eutrope

Construite dès 1081, puis consacrée par le Pape Urbain II en 1096, cette église fut pourtant partiellement détruite début XIXème. Mais la crypte d’époque, l’une des plus grandes d’Europe, est toujours là pour votre visite et votre recueillement.
L’église Saint-Eutrope est l’un des passage du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, et est classé au Patrimoine de l’Humanité de l’Unesco. Son accès est libre pour les visiteurs.

Basilique Saint-Eutrope
Basilique Saint-Eutrope à Saintes © Stéphanie NADOUCE / CMT

Autres activités à Saintes

Faire un tour en gabare sur la Charente

Le fleuve Charente a aussi son rôle dans le développement de la ville, tout comme pour celui du cognac. Pour les férus de ballade, vous pourrez cheminer en bord du fleuve au centre-ville et prolonger sur des sentiers pédestres.
Sinon, pourquoi ne pas tenter l’expérience d’une croisière en gabare, bateau traditionnel de la navigation charentaise ? Accessible de mai à septembre, renseignez-vous ici !

La prairie de la Palu

Ce lieu classé en zone Natura 2000 se trouve à quelques minutes du centre. Vous pourrez y voir de nombreuses espèces animales et végétales, avec un mélange de prairie et marais. A parcourir à vélo ou à pied, quelle que soit la saison !

Vue depuis les berges sur Saintes
Vue depuis les berges sur Saintes © Perrine BELIN / CMT

Pin It on Pinterest

Share This